Comprendre la compression médicale

Comprendre le retour veineux

Comment fonctionne le retour veineux ?

La pression artérielle permet de diffuser le sang dans tout notre organisme, quelle que soit la posture du sujet. L’activité de la musculature et des articulations exerce une pression sur les veines profondes et permet la propagation du sang vers le cœur. La contraction des muscles du mollet comprime les veines, et participe ainsi au retour veineux.
C’est pourquoi une activité physique régulière est recommandée pour prévenir la maladie veineuse. Autres mécanismes impliqués dans le retour veineux : la respiration, l’aspiration cardiaque, la mobilité articulaire de la cheville, les valves veineuses, l’étirement des veines…

Pourquoi la maladie veineuse entraîne-t-elle la formation des varices ?

Véritables tubes déformables, les veines peuvent contenir un volume de sang très variable. Quand elles se dilatent trop et que le « tonus veineux » est altéré, les troubles de la maladie veineuse apparaissent (douleurs, impatiences, variscosités, varices…).

Une varice est une veine du réseau superficiel qui est malade. Les valvules qui jouent un rôle de clapet anti-retour du sang fonctionnent mal. La veine est alors toujours dilatée et souvent de forme tortueuse.

 

Quels sont les facteurs de risque de la maladie veineuse ?

Plusieurs facteurs de risques sont identifiés :

  • Hérédité (varices dans la famille)
  • Âge
  • Surpoids
  • Tabagisme
  • Taille
  • Type de travail
  • Manque d’activité physique ou pratique de sports avec démarrages et freinages brutaux (tennis, football…)
  • Métiers en position immobile prolongée, debout ou assise
  • Grossesses répétées, ménopause

La compression médicale : comment ça marche ?

C’est le traitement médical de référence de la maladie veineuse

Porter des chaussettes, des bas-cuisses ou des collants de compression toute la journée améliore nettement les symptômes veineux.  Portée régulièrement et correctement mise en place, la compression apporte des résultats spectaculaires sur la vidange veineuse.

La pression la plus forte est exercée au niveau de la cheville puis diminue progressivement en remontant le long de la jambe.

La structure textile de la compression médicale varie selon le fabricant. Le confort au niveau de la bande de maintien est important, notamment pour éviter les irritations.

Chaque patient peut bénéficier de la compression qui lui convient le mieux

Parlez-en à un professionnel de santé, il saura vous conseiller sur le bon usage de votre compression médicale. Il choisira votre compression en fonction de votre état veineux mais aussi en fonction de votre mode de vie.
De nombreux modèles et coloris existent, ainsi que toutes les tailles de chaussettes ou de bas, de manière à répondre aux besoins de  toutes les morphologies.
Demandez conseil à votre professionnel de santé sur l’enfilage et l’entretien de votre compression pour adopter les bons réflexes dès le départ.

Les bonnes habitudes à prendre pour préserver votre capital veineux

Ne pas exposer vos jambes à la chaleur

  • Eviter les bains chauds, le sauna, le hammam, l’épilation à la cire chaude et les expositions au soleil.
  • Privilégier les douches d’eau fraîche matin et soir qui ne provoquent pas de dilatation des veines et soulagent les symptômes.

ACTIVITÉ PHYSIQUE : BOUGER AU QUOTIDIEN !

  • Au moins 30 minutes de marche rapide par jour
  • Privilégier les escaliers à l’ascenseur
  • Pratiquer régulièrement un sport qui active le retour du sang en faisant travailler le mollet, véritable « pompe » veineuse : marche, golf, ski de fond, natation, gymnastique, danse, vélo.
  • Avant le coucher, effectuer quelques mouvements de pédalage, allongé sur le dos.

 

BIEN CHOISIR VÊTEMENTS ET CHAUSSURES

  • Eviter les vêtements trop serrés
  • Eviter les talons hauts, au-delà de 3 cm

À CONSOMMER AVEC MODÉRATION

Limiter les aliments qui congestionnent les veines (alcool, épices, café, thé, tabac)

 

A FAIRE

  • Surélever les pieds du lit de 10 à 15 centimètres
  • Si vous êtes assis longtemps, pratiquez des flexions de la cheville en surélevant le pied tout en gardant le talon au sol.
  • Quelques exercices simples chez vous, régulièrement (ex: dos allongé au sol et pieds en l’air, massage des jambes…)

A NE PAS FAIRE

  • Ne pas croiser les jambes en position assise
  • Les sports qui provoquent des mouvements d’arrêt brusque pour la voûte plantaire (tennis, squash, basket-ball) doivent être évités
  • Eviter le piétinement

 

BON USAGE DE VOTRE COMPRESSION ET ENFILAGE FACILE

  • Retirer bagues et bracelets et manipuler vos chaussettes ou bas avec précaution
  • Eviter d’appliquer une crème hydratante juste avant l’enfilage

TECHNIQUE POUR UN ENFILAGE FACILE :

  1. Introduire la main à l’intérieur de la chaussette/bas et pincer le talon
  2. Retourner la chaussette/bas jusqu’à hauteur du talon
  3. Introduire le pied dans la chaussette/bas en positionnant correctement le talon
  4. Dérouler progressivement la chaussette/bas sur la jambe

Situations particulières face à la maladie veineuse

FEMMES ENCEINTES

  • Pendant la grossesse, l’élasticité des veines diminue alors que le volume total de sang augmente. Le risque est de voir apparaître des varices ou d’avoir les pieds et les chevilles enflés. Parlez-en à votre médecin, il saura vous conseiller sur la compression à utiliser et les mesures à adopter.
  • Particulièrement adaptées à la femme enceinte, des petites marches plusieurs fois dans la journée sont recommandées.

SI VOUS ÊTES EN SURPOIDS

Essayer de perdre un peu de poids, en tous cas, parlez-en à votre médecin.

LES HOMMES AUSSI !

  • Certains hommes attendent trop longtemps avant de consulter, ce qui risque d’aggraver leurs symptômes et la douleur.
  • L’exercice d’une profession où l’on reste longtemps debout ou assis entraîne un risque accru de maladie veineuse. Le travail dans un milieu ambiant chaud, le soulèvement de lourdes charges et la sédentarité sont des facteurs aggravants.
  • Même si la gêne esthétique des varices chez l’homme est moindre que chez la femme (pilosité, mode vestimentaire), il faut consulter pour éviter les éventuelles complications à long terme !

SI VOUS PRENEZ L’AVION OU QUE VOUS RESTEZ LONGTEMPS ASSIS AU BUREAU

  • L’immobilisation prolongée en position assise est néfaste pour un bon retour veineux. En cas d’antécédents veineux ou artériels, consulter votre médecin avant de prendre l’avion.
  • Porter des vêtements larges.
  • Il convient de se lever toutes les 2 ou 3 heures pour marcher.

Quelques exercices faciles à faire pour favoriser le retour veineux en position assise

Horaires

du Lundi au Jeudi, sur RDV :
de 09h à 12h et de 14h à 19h

le Vendredi sur RDV :
de 09h à 12h et de 14h à 18h

Blog

Retrouvez toute les informations
qui vous intéressent

Actualités

Rendez-vous

Pour obtenir un rendez-vous contactez-nous

Contactez-nous